Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Homélies > Treizième dimanche du Temps Ordinaire – Année C (Valamess’)

Treizième dimanche du Temps Ordinaire – Année C (Valamess’)

samedi 29 juin 2019 Chapelle Saint-Maurice de Fontagneux, Varces

Engageons-nous sans attendre !

S’engager semble évident. Pourtant, comme c’est compliqué de faire le premier pas, puis de ne pas douter ! Les textes de ce dimanche nous invitent à accompagner Elie, les frères de Galatie et Jésus sur le chemin de Jérusalem.

Quelques éclairages pour commencer, quelques clefs de compréhension.
La première lecture nous parle d’Élisée. Il s’agit d’un prophète de l’Ancien Testament, il succéda à Elie et il accomplit de nombreux miracles.
Dans la deuxième lecture, saint Paul utilise le mot joug. Ce terme désigne une pièce d’attelage pour les bœufs. C’est l’image de la soumission dans le Nouveau Testament.
Quant à l’évangile, il met en scène des Samaritains. Ces hommes sont originaires du sud de la Galilée et leur religion mêlait judaïsme et paganisme.

Chers jeunes, je vous souhaite à tous de vous émerveiller encore et encore et de faire de votre mieux pour grandir ensemble et, surtout, d’avancer vers l’inconnu. Cette fin juin est la promesse d’activités estivales à venir, parmi lesquelles des camps. Pour vivre l’émerveillement, la croissance fraternelle et l’inconnu, qu’y a-t-il de mieux qu’un camp ?
Un camp, c’est un espace borné physiquement et infini socialement. L’indifférence n’y a pas sa place et l’expérimentation est reine. C’est un espace de questionnement du sens de l’engagement, du service et du don de soi.
Un camp, c’est aussi l’apprentissage du compagnonnage – accompagner et être accompagné -, de ce monde étrange où l’on découvre une autre vie, une vie intérieure, une vie qui a du sens. C’est avancer dans l’inconnu, vers un infini. C’est cheminer en choisissant de nouvelles branches, non cartographiées. C’est faire preuve de liberté, mais aussi, plus difficilement, de libre arbitre.

Pour terminer, voici trois pistes de réflexion suggérées par les textes de la Liturgie de la Parole :
. « Élie jeta vers Élisée son manteau. »
Es-tu prêt à accepter le manteau qu’Élie te tend ?
Que signifierait pour toi le fait de t’en vêtir ?
. « Élisée se leva, partit à la suite d’Élie et se mit à son service. »
Est-il venu le moment de ton engagement ?
Quel est, pour toi, le sens profond de cette parole ?
. « Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. »
Ressens-tu la présence du Seigneur tout au long de ta croissance spirituelle ?

Père Thibault NICOLET

Références des textes liturgiques :
Premier Livre des Rois XIX, 16b.19-21 ; Psaume XV (XVI) ;
Épitre de saint Paul Apôtre aux Galates V,1.13-18 ;
Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc IX, 51-62.