Paroisse Saint Loup


Sommaire > St Loup propose aussi > Prison > Témoignage d’un prisonnier

Témoignage d’un prisonnier

Le signe

Détenu depuis plus d’un an, j’étais perdu, sans espoir, la peur au ventre tous les jours. J’avais même perdu la confiance que j’avais avec ma famille, mes amis mais surtout avec Dieu.
Pourtant je sors d’une famille chrétienne pratiquante avec des cousines et grand-tantes religieuses dans diverses congrégations à travers le monde et même un grand-oncle prêtre qui malheureusement nous a quittés il y a déjà quelques années.
Dès mon arrivée en détention, je me suis inscrit à l’aumônerie, aux réunions puis aux messes. Pourquoi… ? Essayer de trouver un peu de réconfort et de sérénité.
L’année passa avec ses jours bien et ses jours moins bien, mais la vie en détention se déroulait inlassablement avec l’espoir de voir ma vie changer un peu.
Un jour, en fin d’après-midi, le lieutenant d’étage vient me voir en cellule en me demandant si j’étais toujours d’accord pour travailler en cuisine. « Bien sûr » lui répondis-je sans hésitation.
Du premier étage je monte au troisième étage où sont rassemblés tous les cuisiniers. Ceci fut pour moi un premier signe, une réponse à mes prières mais avec encore un certain doute, du moins je ne le voyais pas encore.
Puis un jour, où je ne travaillais pas, j’écrivais à mes amis portugais qui eux aussi sont très croyants, qui me soutiennent et qui m’ont toujours dit de ne pas baisser les bras, qu’un jour Dieu me ferait un signe. Alors que je leur écrivais, je me sentis pris d’une sensation étrange qui m’envahissait, une angoisse, un sentiment que l’espoir qui me restait m’abandonnait petit à petit. Alors je me suis adressé à Dieu par l’intermédiaire d’une petite croix en bois, une prière d’appel à l’aide, « Aide-moi Seigneur, donne-moi la force de tenir le coup » lui dis-je. Je n’avais même plus le goût de continuer mon courrier quand soudain, les larmes aux yeux, je vis un rayon de soleil venir frapper ma petite croix « malgré un temps nuageux », je n’en revenais pas, je n’y croyais pas, je la pris entre mes mains et là… ! Je compris que je venais de rencontrer Dieu, ce signe pourtant anodin était bien une réponse tant attendue à mes prières.
Depuis ce jour-là, je le remercie de tout cœur de ses bienfaits et surtout de m’avoir redonné cet espoir perdu en m’envoyant ce signe qui pour moi restera gravé dans mon cœur à jamais.
Enfin, je me sens tiré vers le haut, dans la direction de ce rayon de soleil, avec la légèreté d’une plume.
Priez et croyez mes Amis, un jour Dieu fera comme à moi ce jour-ci… Un signe qui changera votre vie.
Cela nous lie avec l’espérance, chose que nous ne choisissons pas mais qui nous est donnée par Dieu.

Patrick