Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Homélies > Solennité du Christ Roi, année C

Solennité du Christ Roi, année C

Dimanche 24 Novembre 2019, à Vif

Etre roi à la suite du Christ
Par le baptême, nous sommes devenus membres du corps du Christ, et nous participons à sa dignité de prêtre, de prophète et de roi : c’est ce que dit le rituel, au moment de l’onction du Saint Chrême...
Qu’est ce que cela signifie ?
Etre prophète, c’est assez facile à comprendre : le prophète est celui qui porte la parole de Dieu... En se rappelant que les prophètes de l’Ancien Testament ont surtout dénoncé les injustices, l’idôlatrie et les alliances douteuses...
Etre prêtre, c’est un peu plus délicat. On dit souvent, pour simplifier : le prêtre, c’est celui qui prie... Alors, être prêtre, cela serait juste dire quelques prières tous les jours, et aller à la messe le dimanche ? Je ne suis pas sûr que nos prêtres apprécieraient de voir leur ministère réduit à cela, sans bien sûr négliger la valeur de la prière !
En fait, on fait ici référence aux prêtres de l’époque de Jésus, qui étaient essentiellement ceux qui accomplissaient les sacrifices pour le peuple... Mais, nous dit la lettre aux Hébreux, Jésus est le seul prêtre : il a offert sa vie sur la croix une fois pour toutes, pour le pardon de nos péchés, et pour nous donner sa vie... A sa suite, Saint Paul nous invite à faire de nos vies une offrande à Dieu, par la prière et l’amour du prochain. C’est cela que le Concile Vatican II, dans la constitution sur l’Eglise, appelle le sacerdoce commun des baptisés. Et voilà qui est moins facile : qui peut dire qu’il a souvent fait d’une seule de ses journées une offrande à Dieu ?
Alors maintenant, être roi, qu’est ce que cela veut dire ? L’explication simple nous dit : le roi, c’est celui qui est au service... Mais cela ne correspond pas vraiment à l’image que nous avons d’un roi aujourd’hui !
Alors, il s’agit surtout, d’être roi à la suite du Christ ! Je pense que beaucoup d’entre nous ont du mal à faire le rapport entre le Christ et un roi ! Bien sûr, il s’agit d’une royauté dans les cieux, mais l’évangile d’aujourd’hui nous présente le Christ en croix... Et surtout, en quoi cela nous concerne-t-il aujourd’hui dans nos vies ?
La première lecture peut nous aider à comprendre : David était un petit berger quand le prophète Samuel l’a choisi pour succéder au roi Saül... Il est le modèle du roi d’Israël : un roi qui recherche le bien pour son peuple, qui le garde uni, qui le guide sur le chemin du Seigneur, qui fait régner la justice... David a pourtant commis des fautes, mais il a su s’en repentir !
Alors, on peut trouver ici quelques pistes pour vivre la royauté à la suite du Christ, là où nous sommes...
Rechercher le bien du peuple... Mais quel peuple ? Le peuple de Dieu... c’est à dire l’Eglise, les chrétiens de toutes confessions, mais bien au delà, puisque Dieu aime et appelle tous les hommes à former un seul peuple par delà les divisions ! Alors, pour chacun de nous, le peuple de Dieu commence par celui qui est à coté dans l’instant présent...
Rechercher le bien du peuple, aujourd’hui, c’est tout particulièrement chercher à sauvegarder l’environnement, à préserver cette planète qui est le bien de tous. L’avenir de la planète tient en partie à nos choix, dans notre manière de nous déplacer, de nous nourrir, de nous chauffer, de nous divertir...
Garder le peuple uni, c’est chercher à maintenir l’unité avec et entre ceux qui nous entourent, dépasser les divisions, rechercher la paix là où nous sommes. C’est peut-être aussi accueillir celui qui est mis à l’écart, la personne handicapée, l’immigré, celui qui a d’autres idées que nous, celui dont nous ne comprenons pas le mode de vie...
Faire régner la justice, c’est difficile ! Nous sommes souvent démunis face aux injustices que nous voyons. Nous pouvons parfois éviter ou réparer quelques petites injustices autour de nous, ou apporter notre aide à celui qui est dans le besoin... Nous pouvons aussi agir par nos choix politiques, même si ce n’est pas toujours simple, et si nous sommes parfois devant des exigences contradictoires !
Il y a encore sûrement bien des manières d’être roi à la suite du Christ ! A chacun de rechercher la sienne, et de commencer dès maintenant !...

Gilles Berger Sabbatel

Références des textes liturgiques :
2ème Livre de Samuel 5, 1-3 ; Psaume 121 (122) ;
Épître de Saint Paul Apôtre aux Colossiens 1, 12-20 ;
Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 23, 35-43.