Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Homélies > Janvier à Mars 2019

Janvier à Mars 2019

9 janvier 2019

Solennité de l’Epiphanie – Année C

Samedi 05 janvier 2019 église de Saint-Barthélémy-du-Gua

La foi des Mages

Jésus étant né à Bethléem de Juda à l’époque du roi Hérode, des Mages vinrent d’Orient à Jérusalem. Ils avaient vu une étoile et, par une grâce spéciale de Dieu, ils surent qu’elle annonçait la naissance du Messie que le peuple hébreu attendait. Dieu se servit du travail de ces sages (étudier le firmament) pour leur faire savoir sa volonté : Dieu les appelle à travers ce qui leur est le plus familier et il leur montre une grande et merveilleuse étoile qui attire leur attention par sa taille et sa beauté. Comment surent-ils avec exactitude ce dont il s’agissait ? Nous l’ignorons, mais eux le surent et se mirent en marche ; ils reçurent sans doute une inspiration extraordinaire de Dieu, qui désirait qu’ils soient présents à Bethléem, comme l’avait annoncé Isaïe : Lève les yeux et regarde autour de toi… tes fils viennent de loin. Ils devaient être les premiers de ceux qui arriveraient par la suite, de partout, à toutes les époques. Et ils furent fidèles à cette grâce.
Ils quittèrent leur famille, leur confort et leurs biens. Cela ne dut pas leur être facile d’expliquer le motif de leur voyage. Et, probablement sans faire de commentaires, ils prirent ce qu’ils avaient de mieux à apporter comme offrande, et ils se mirent en chemin pour adorer Dieu.
Le voyage dut être long et difficile. Mais ils le poursuivirent d’un pas ferme.
Ces hommes décidés et sans respect humain nous apprennent ce que nous devons faire pour arriver à Jésus, en laissant de côté tout ce qui pourrait nous détourner ou nous retarder dans notre chemin. Parfois – pour suivre Jésus profondément, amoureusement – la peur du qu’en dira-t-on peut nous arrêter, et aussi la peur que notre conduite puisse être considérée comme extrémiste, comme exagérée. C’est ainsi que nous voyons ces mages, qui remplissent de joie les fêtes familiales, nous donner une leçon de courage, loin de tout respect humain, celui-là même qui en paralyse tant alors qu’ils pourraient être déjà tout près du Christ en vivant avec lui.
Nous aussi avons vu l’étoile dans l’intimité de notre cœur ; elle nous invite au détachement et à vaincre le respect humain qui empêche d’arriver à Jésus. Avec quelle délicatesse le Seigneur nous invite ! Il s’exprime au moyen de paroles humaines, comme un amoureux : je t’ai appelé par ton nom… Tu es mien (Isaïe XLIII, 1). Dieu qui est la beauté, la grandeur, la sagesse, nous annonce que nous sommes siens, que nous avons été choisis comme terme de son amour infini. Quelle vie de foi il faut avoir pour ne pas dénaturer cette merveille, que la Providence divine met entre nos mains ! Une foi comme celle des Mages : la conviction que ni le désert, ni les tempêtes, ni la tranquillité des oasis ne nous empêcheront de parvenir à ce Bethléem éternel qu’est la vie définitive avec Dieu.
Parmi tous les hommes qui contemplèrent l’étoile, seuls ces Mages d’Orient découvrirent sa signification profonde. Ils furent les seuls à comprendre ce qui pour d’autres serait tout au plus un prodige du firmament. Il est bien possible que d’autres aient reçu la même grâce spéciale de Dieu sans toutefois y répondre. Quel malheur !...
Alors aujourd’hui, avec toute l’Église, sachons demander à Dieu notre Père : Toi qui as éclairé les sages d’Orient et qui leur as montré le chemin de l’adoration de ton Fils, éclaire notre foi et daigne accepter l’offrande de notre prière.

Père Thibault NICOLET

Références des textes liturgiques :
Livre du Prophète Isaïe LX, 1-6 ; Psaume LXXI (LXXII) ;
Lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens III, 2-3a. 5-6 ;
Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu II, 1-12.

Huitième dimanche du Temps Ordinaire – Année C

« Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère ? »

>> Lire l'article...

Sixième dimanche du Temps Ordinaire – Année C

Bienheureux !

>> Lire l'article...

Cinquième dimanche du Temps Ordinaire – Année C

Une parole, un geste, une conversion du cœur qui ouvre à la mission

>> Lire l'article...

2ème dimanche du temps ordinaire, année C

Faire confiance

>> Lire l'article...

Quatrième dimanche du Temps Ordinaire – Année C

L’amour comme seule réponse

>> Lire l'article...

Troisième dimanche du Temps Ordinaire – Année C

Jésus, le Messie

>> Lire l'article...

Fête du Baptême du Seigneur – Année C

Fils bien-aimé

>> Lire l'article...