Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Ados

Ados

20 mars 2018

La « marche à l’Etoile » avec l’aumônerie Valavi

avec nos amis de Monestier-de-Clermont.

Temps fort du samedi 27 janvier 2018 :

La « marche à l’Étoile » ou nous avions invité nos amis de Monestier-de-Clermont.

• Cette soirée a débuté à l’église du Genevrey à 17 h 30, par un conte musical mimé (par les jeunes 18/25 ans) mettant en scène les rois mages et un jeune garçon qui ont suivi l’Étoile pour aller vers Jésus.

• Sur les pas des rois mages, notre route nous a conduit, à pied et joyeux, bonnets sur la tête et lampe de poche en main, sur les chemins boueux jusqu’à la maison paroissiale de Vif, pour partager une soupe et un sandwich avant de repartir, toujours par groupe, des étoiles plein les yeux vers l’église de Varces.

• La soirée s’est terminée par un beau temps de prière dans une église (sans électricité) éclairée à la bougie, mise en musique à la guitare… avec nos prières et nos chants, et nos étoiles à présenter au Seigneur.

• N’oublions pas le chocolat chaud, les brioches et le vin chaud servis à l’extérieur pour clore de façon conviviale cette belle soirée. (Merci à nos 4 super organisatrices qui nous ont préparé repas et boissons chaudes !)

On pouvait compter une vingtaine de jeunes collégiens et lycéens de la paroisse, plus 7 jeunes de Monestier-de-Clermont (Doyenné Montagnes-Sud), accompagnés de 8 animatrices, de 4 courageux parents, de 2 membres du bureau, de 2 musiciennes et du Père Thibault.
Et toujours épaulés par 5 jeunes du groupe des 18/25 ans.

Encore une belle réussite et un beau moment de partage… une expérience très belle que nous souhaitons déjà renouveler avec nos amis de Monestier.

3 novembre 2017

Camp des collégiens 2017

Sous le regard de la Création

Les 12 collégiens, 3 animateurs et 3 cuisiniers-intendant sont arrivés à bord de leurs mini-bus au camping de Vias-plage le 20 août pour vivre une semaine de camp.
Dès le premier soir, Dieu créa le Ciel et la Terre. Il en fut ainsi aussi dimanche en arrivant, et ainsi chaque matin jusqu’à la création de l’homme et de la femme.
ET DIEU VIT QUE CELA ETAIT BON. Nous aussi, nous avons vu chaque soir dans notre relecture que ce que nous vivions était bon : les repas de nos super cuisiniers d’abord, mais aussi des partages riches, de l’entraide, la découverte de nouveaux amis (2 jeunes d’aumôneries voisines ont intégré le camp cette année), la joie de jouer ensemble, de visiter la région, d’aller à la plage et de faire les services ensemble !

Un temps fort a été la journée sur la création des luminaires. Ce jour-là chacun a réfléchit lors d’un temps de désert aux personnes ou évènements qui ont illuminé sa vie. Le village de Saint-Guilhem-le-Désert était très porteur ! Nous avons vécu là-bas une messe en plein-air sur une grande table en bois. Thibault était assis au milieu de nous : avec autour de lui les 12 jeunes apôtres en devenir, cela nous a rappelé une certaine Cène ! Nous sommes revenus heureux et prêts à recommencer l’année prochaine !!
Le camp des vivaces (les lycéens) se déroulait cette année aux mêmes dates et sur le même lieu mais séparément. Cela nous a permis de vivre des moments en commun tout en vivant chacun un camp différent, les lycéens étant beaucoup plus autonomes dans leur organisation.
Nous rappelons que ces camps ont eu lieu grâce à la générosité des Amis du relais d’Uriol et grâce à l’association Valavi qui recherche toujours des bénévoles et des idées de manifestations pour financer les camps.
Maguelone Biot